Capture d’écran 2017-03-29 à 13Je sais pas pourquoi les gens s'imaginent qu'aller chez l'esthéticienne, c'est un plaisir.

Se faire bichonner mon cul.

On va commencer par la base : l'épilation.

Franchement  ça se voit que tu t'es jamais fait brûler la chatte par une esthéticienne stagiaire avec de la cire brulante. Bon déjà l'épilation ça n'a rien de sympa. Vraiment rien.  Que ce soit la moustache (humiliant), les sourcils (tu éternues) ou le maillot (bah le maillot quoi) y'a absolument AUCUN moment où tu te sens bichonnée. T'as juste envie qu'on te file un léxo et qu'on te fasse tout ça pendant ton sommeil. Mais bien sûr ça n'arrive jamais. Tu es juste PLEINEMENT consciente quand l'esthéticienne te demande de te mettre sur le ventre et de tenir tes fesses. L'épilation des sourcils c'est quelque chose aussi quand tu décides de faire ça ni vu ni connu pendant ta pause tu reviens au bureau avec les sourcils ROUGES badigeonnés de biafine et les yeux gonflés parce qu'après avoir éternué 300 fois, tu t'es mise à pleurer quand elle a sorti la pince à épiler. Le moment de la pince à épiler c'est le moment où tu sais qu'elle va te niquer. La cire encore ça va. C'est chiant mais ça va. La pince à épiler c'est une torture. Je te jure je suis persuadée qu'au moyen âge c'était un supplice pour faire parler les traitres.

 

La manucure

Là aussi un gros mythe des temps modernes. La manucure ça n'a rien de SYMPA ou de RELAXANT. Tu passes une heure sans pouvoir te servir de tes mains assise sur un tabouret à roulettes. Tu glisses sur ta voisine de droite toutes les deux secondes et si tu as du bol comme moi tu vas aussi avoir le droit en plus avoir le tabouret qui s'affaisse lentement, te donnant l'impression d'avoir le plus gros cul de la terre. Chez la plupart des esthéticiennes tu as une télé qui est généralement en boucle sur une chaine de clips de merde et tu vas devoir te taper la video de Chainsmoker jusqu'à ce que tu aies les oreilles qui saignent pendant que tes mains tremperont dans l'acétone. Les mains immobilisées et les yeux rivés sur une chaine de merde ça aussi ça devait être une torture pendant la seconde guerre mondiale.

 

La pédicure

Bon déjà les pieds c'est jamais vraiment la partie préférée de ton corps. Donc t'es toujours un peu moyennement à l'aide quand quelqu'un te les touche. D'autant plus une inconnue. Moi, comme j'ai grave du bol,  à chaque fois que je fais une pédicure et que je remonte mon jean pour mettre les pieds dans le bassin, je me rends compte que j'ai oublié de me raser les chevilles. Oui bah oui, ça m'arrive TOUT LE TEMPS. Je me rase les jembes et genre deux semaines plus tard je me rends compte qu'en fait j'avais pas fait les chevilles. le problème des pieds également c'est l'odeur. Moi je sais je ne pue JAMAIS des pieds. JA-MAIS. Tu me fous dans une paire de vans de 1992 à marcher dans le désert pendant 47 jours, je sentirai rien. Mais imagine si t'es pas à l'aise avec ça. Ça arrive. Par exemple disons que ti portes une paire de vans de 1992 et que tu marches dans le désert pendant 47 jours. Bah là, fatalement tu vas sentir. Et encore, y'a pire. Y'a ballerines sans chaussettes pendant 35 minutes. Radical. Avec cette odeur tu peux tuer des gens. Bref. Tout ça pour dire voilà , t'es pas forcément à l'aise de base. Et puis bon quand la nana commence son taff t'es partagée entre le fou rire des guilis et les larmes aux yeux quand elle te coupe l'ongle beaucoup beaucoup trop court. Franchement, mille fois j'ai eu envie de mettre un kick dans la tête de pauvres esthéticiennes qui me faisaient mal.

 

En gros, tu l'auras compris, un moment au salon de "beauté" n'est jamais un instant cocooning. Quoi que tu fasses, tu pries pour ça se termine vite et que tu puisses vaquer à d'autres occupations comme te faire tirer les cheveux chez le coiffeur par exemple.