MARIO_28129Je me suis levée j'ai checké mes mails dans mon lit et j'ai vu une mauvaise nouvelle. Alors bon comme je suis pas très combative ces derniers temps j'ai décidé que du coup je devais rester au lit parce que tu vois j'allais avoir la poisse sinon.  Et puis je me suis dit non et puis je me suis dit oui et du coup je suis quand même restée allongée jusqu'à 10h.

Je me suis levée le poing levé comme Amel Bent bien déterminée à dire à cette journée qui était la plus forte. Moi moi et toujours moi et nique ta mère.

J'ai avalé mon nesquick cul sec et j'ai décidée de prendre cette journée à bras-le-corps.

Parce que c'est toi le maître de ton destin, parce que si tu bouges pas rien ne bouge, parce que c'est à toi de faire changer le cours de La Vie.

Ouais je crois au karma depuis que mon ex Richard s'est pris un gros retour de volée dans la gueule en fin d'année. LIFE IS A BITCH ET PARFOIS C'EST TANT MIEUX HEIN SANS RANCUNE.

Je suis sortie de chez moi remontée à bloc pour faire la nique à La Vie. Et puis à peu près 5 minutes trente plus tard je me suis pris une énorme averse sur la gueule. Pas de parapluie parce que voyons, je vis en Angleterre, on est en Janvier POURQUOI PRENDRE UN PARAPLUIE SERIEUX?Pas grave La Vie, tu veux jouer à ça avec moi? Je suis prête. J'ai dégainé mon (nouveau) (mais quand même vieux de 4 ans) portable pour écouter la playlist Deezer que je viens de télécharger. Ca s'appelle "Feel good" et je veux bien admettre beaucoup de merdes dans cette playlist mais je ne sais pas utiliser Deezer ni les téléphones Samsung. Je branche mes écouteurs et là le téléphone s'éteint. Parce que visiblement les téléphones samsung faut les recharger toute la nuit et après tu as une autonomie d'à peu près 24 minutes.

Pendant à peu près une seconde j'ai voulu pleurer de rage, hurler et rentrer chez moi mais je me suis dit que j'étais beaucoup plus classe que ça et que j'allais pas me laisser abattre aussi vite.

Je suis arrivée au bureau  où j'avais rendez vous avec mon plus gros client. On fait le rendez vous, il me dit que tout va bien, on aprle des projets à venir, du développement de sa boite etc. Il m'annonce qu'ils auront plus de budget bientôt ce qui laisse la porte ouverte à plein de trucs, je me réjouis, on conclu le truc et au moment de partir il me dit "Au fait c'est combien de préavis si on veut se barrer?" je réponds "Tu as un truc à me dire? " et là il me fait "Non mais bon on restructure car on a pas fait beaucoup d'argent au dernier semestre alors je ne sais pas si on va pouvoir continuer". QUOI?!

Bah oui, logique. ils font de la thune donc ils n'ont plus de thunes. Normal. Suis je bête.

Là j'ai commencé à capituler. Parce que bon la Vie est une peu une pute ignoble avec moi en ce moment. A ce moment là je suis passée devant le miroir et je me suis rendue compte que mon visage était marron. Non pas orange mais Marron. Comme une truffe. Comme du chocolat. Comme du caca.
Ce matin j'ai utlisé le nouveau blush qu'in copine m'a offert. Et bien sûr j'ai pas vu les grosses trainées sur mes joues et mon front. Et j'ai parlé deux heures avec mon client le plus naturellement du monde.

Alors bon là j'ai décidé de me remettre au lit.