1280-56gj383twec9c94e6k74a4hp59q3w4q2kgjhn9bm

Ma vie est un peu confuse en ce moment. Entre les entretiens qui donnent rien et les projets persos qui stagnent j'ai un peu la lose à la veille de mes trente ans.

Mais c'est cool la lose, non c'est vrai, on s'y habitue. Et on fait le tri dans les potes.  Entre ceux qui appellent tous les jours juste pour vérifier que je me suis pas ouvert les veines et ceux qui ont disparu quand je leur ai dit que j'avais un perdu mon modjo. 

C'est dans ces moments là que j'aimerais bien ne pas être célibataire. Ca doit être un peu plus cool de rentrer chez soit le soir et de parler à quelqu'un.

L'autre soir je suis allée boire un verre dans un club avec un pote. Le patron du club m'a récité un poème de Silvia Plath puis il m'a dit qu'il avait une bite de taille raisonnable. Et au cas où j'aurais pas trouvé ça complètement flippant il m'a écrit un poème.  Sur le thème du viol.

Non je vous jure j'adore ma vie.

Tout le monde me demande quand je vais rentrer m'installer à Paris alors que ça fait presque 3 ans que je dis à tout le monde que je préfère manger un cadavre de vache qui prend le soleil depuis 7 jours en plein désert que de rentrer à Paris.

Ma cousine a fait des captures d'écran de moi il ya 4 ans et me les a envoyées en me disant qu'elle détestait mon blond platine et qu'elle voulait que je redevienne brune comme si je lui avais demandé son avis.

Je datais un mec que j'aimais bien mais il est parti en vacances la semaine dernière en me disant "désolé je n'aurai certainement pas de wifi de toutes les vacances". il est parti aux Etats unis. C'est bien connu là bas ils n'ont ni wifi ni eau potable.

J'ai organisé une soirée la semaine dernière. Un de mes potes s'est barré dans une autre soirée avec presque tous mes invités. 

Ouais pas archi glorieux tout ça je sais. Que veux tu, c'est la vie comme disent les américains. Y'a plus qu'a s'asseoir et attendre que la roue tourne.