n_11199584_1022010591162128_1783268428_n

Bon ok je dois t'avouer que le boulot c'est pas la joie. From "on va s'associer tu vas prendre 20% de la boite" à harcèlement moral real quick.

"cALi il n'est que 20h et tu pars déjà donc demain matin tu viendras plus tôt. A 9h"

Je vous passe les emails d'insultes et de menaces.

Donc je suis en pleine traque d'un nouveau boulot.

Au début tu passes les annonces genre "Ahahah ce job moins bien payé que moi dans une boite de merde ahah que c'est mignon" Et puis les jours passent, personne te rappelle, et tu finis genre "Ahahah ce job moins bien payé que moi dans une boite de merde ahah IL ME LE FAUT" 

Et donc le jour où une boite de merde finit par te rappeler pour un entretien tu y vas sur ton 31 genre c'est un le job de ta vie, tu vas devenir présidente des Etats Unis si tu donnes tout ce que t'as. J'arrive donc un jour froid de Janvier drapée de mon manteau de laine et toute ma graisse. J'ai pris sur moi et je n'ai même pas relevé les tâche de moisissures dans le hall de l'immeuble. Je n'ai pas non plus relevé l'odeur d'humidité ni ce moment où la fille m'a dit "Je suis désolée mais on n'a pas de chauffage." Ok je pensais qu'elle faisait l'entretien en manteau de fourrure pour le kiffe mais non.

J'ai passé une heure à donner tout ce que j'avais, j'ai montré que j'étais pro, j'ai fait des blagues, j'ai incliné la tête en écoutant la fille me parler, je l'ai félicitée pour sa boite et ses clients. Oui bon d'accord j'ai flirté. Les entretiens c'est comme les dates. Si tu arrives à le faire rire un peu, que tu lui montres que t'es impressionnée et que tu t'extasies sur la taille de sa bite t'as le boulot. Et là c'était du tout cuit. Jusqu'à ce que je lui dises mes prétentions salariales. 

Là, elle s'est raidit sur sa chaise, elle a fermé son cahier et elle m'a dit "Non c'est beaucoup trop cher pour moi". Là, j'avais bien sûr envie de me lever de ma chaise, de renverser la table et de dire "HELLOOOOOOOW NON MAIS TU M'AS VUE MOI ET T'AS VU TA BOITE POURRIE ?TU CROIS QUAND MEME PAS QUE JE VAIS TE DEMANDER TROIS CACAHUETES POUR BOSSER DANS TON TAUDIS QUI PUE LA PISSE? PUTE" Mais j'ai fait un grand sourire et j'ai dit "I am very flexible" . Parce que oui j'ai besoin d'un travail et que les entretiens c'est comme les dates tu te rends compte que le mec est pas ouf ou à moitié débile mais t'as quand même envie de niquer donc tu fais pas la difficile.

Autant vous dire qu'en sortant de cet entretien je me sentais sale. Comme quand tu te fais recaler par un moche. Tu bafoues tous tes principes, ce pour quoi tu t'es battue toute ta vie et tu rentres chez toi la queue entre les jambes.