Brian is in the kitchen

22 avril 2014

Vingt huit

normal_Suki_Candy01

A 18 ans

Je ne sortais jamais de chez moi sans etre maquillee.
Je me suis faite tatouee pour la premiere fois
J'avais eu un chagrin d'amour
Je voulais partir vivre a Paris
Je n'avais aucune idee de ce que je voulais faire comme metier
Je faisais la fete tous les week ends, j'allais en boite avec mes potes et on rentrait a l'aube
J'avais envie que tout le monde m'aime
Je ne mettais aucune creme sur le visage
J'attendais encore que ma poitrine veuille bien pousser

 

A 28 ans

Je me maquille mais plus le dimanche. Ni le samedi. Ni pendant les vacances. Ni quand j'ai la flemme.
Je reflechis a un 4eme tatouage.
J'ai eu le coeur brise, eclate, dechire et j'ai su ce qu'etait un VRAI chagrin d'amour.
Je suis partie de Paris pour m'installer a Londres.
Je fais le meme boulot depuis deja 6 ans.
Quand je bois 4 verres je fais des black out et je mets au moins 24h pour m'en remettre.
J'ai arrete de faire ce que les autres voulaient que je fasse.
J'ai une creme anti rides, une creme pour les poches, une creme pour les cernes et une creme pour la peau seche.
J'ai enfin des seins. Et du bide.

 

En 10 ans j'ai change 3 fois de ville, 5 fois d'appartement , 10 fois la couleur de mes cheveux,  4 fois de mec, 3 fois de boulot, 1 fois de langue.
J'ai ete tres heureuse et hyper malheureuse, mon grand pere est decede, mon filleul est ne, mes parents ont divorce.
J'ai appris a me servir d'un smartphone, je suis passe sur Mac, j'ai arrete de me scarifier, j'ai entame 29 regimes et j'ai perdu 0 kilo.

Je commence a me connaitre , j'assume enfin mes choix meme si je fais souvent de la merde, je suis contente de voir ou j'en suis et je me dis enfin que je suis quelqu'un de bien.

 

Alors oui vieillir c'est pas si nul.

Posté par silly_bitch à 18:44 - Commentaires [0] - Permalien [#]


15 avril 2014

Kiss me good night

n_10

Hier soir j'ai du programmer mon reveil. Et l'iphone te propose l'option de nommer ton alarme.

J'ai hesite entre "nique sa mere recouche toi" et un message plein d'espoir genre "Bonne journee. Bisous"

Et puis d'un coup je me suis demande si je me ferais un bisou a moi meme.

Non mais c'est vrai. Personne ne s'embrasse soi meme. En plus d'etre physiquement impossible, c'est juste super bizarre.

Pourquoi je me ferais un bisou? Je crois que j'ai plus souvent envie de me mettre des tartes que de m'embrasser. En plus tu t'imagines toi meme te faire un bisou? Tu ferais quoi? La bise ou un bisou sur la joue? Ce genre de bisou qui fait du bruit que je fais aux gens que j'aime. Les autres ils ont le droit a un bisou du bout des levres. Un bisou de politesse. Qui fait pas de bruit, pas d'esclandre. Un bisou politiquement correct qui devoile pas ses sentiments.

Non mais serieux? Et si je me connaissais est ce que j'aurais envie de me dire bisous?

Je le dis pas a tout le monde. Il y a ceux a qui je dis "Bise", ce qui signifie "je te trouve assez sympa pour ne pas te gratifier d'un "Cordialement" mais en meme temps je te maintiens a distance." Il y a ceux a qui je dis "Bisou" genre "Je me lache un peu mais quand meme ne soyons pas foufous" et enfin le "bisous" voire "gros bisous" voire "j'suis a 2 doigts de te galocher et te mettre la main au cul".

Donc est ce que je me dirais Bisous a moi meme? Est ce que j'estime etre une fille assez cool pour faire partie de mon propre entourage?

Je suis plutot marrante. Et je me trouve pas completement conne. Je suis toujours prete a rendre des services. Mais est ce que c'est vraiment merite?

J'adore les mots. Meme si souvent je les ecorche, meme si le participe passe m'a dit d'aller me faire enculer au bout de 14 fois ou j'ai ecrit "j'ai finit". J'adore les mots et je trouve que c'est hyper important de les respecter. Comme les arbres dans la foret, les licornes dans mon coeur ou les poils de ton cul.

J'y ai reflechi pendant 30 minutes en me tournant et me retournant dans mon lit avant de finir par m'endormir... sans avoir mis de reveil.

Posté par silly_bitch à 17:36 - Commentaires [3] - Permalien [#]

28 mars 2014

Les gens qui bossent dans la musique

normal_BritneySpears_SherylNields_01

Les gens qui bossent dans la musique te parlent tout le temps de groupes dont t'as jamais entendu parler comme si c'etait le truc le plus connu du monde "Je vais au showcase prive de Smootchies and Nootchies ce soir, y'aura le guitariste de Blueberry Green, ca va etre trop bien." HUMOKE.

Alors bien sur, tu te doutes que je fais semblant de connaitre. Toujours. Parce que sinon tu passes pour une ringardos absolue. Le genre de meuf qui dit ringardos par exemple.

Une fois j'ai ose dire a mon pote "Ah non je connais pas cette nana c'est qui?" Il m'a regardee comme si j'habitais dans une grotte de Bourg en Bresse sans wifi. "Bah attends c'est Bitchy Azalenia, la meuf elle a fait 11 millions de vue sur youtube avec son titre Fuck me Versace ou elle enculait des sacs en croco avec un gode Supreme".

Tout va hyper vite pour les gens qui bossent dans la musique. Un jour la hype, le lendemain la poubelle. "Dis donc Nico t'en as pense quoi de l'album d'Arcade Fire? Je l'ai trouve super cool!!" ( oui, dans la vie je parle avec des points d'exclamation) "Arcade Fire?? Serieux? Vu et revu. J'ai ecoute cet album l'an dernier lors d'une seances en studio avec David Bowie mais maintenant qu'il est sorti je trouve que c'est devenu trop mainstream "

Heureusement la musique c'est comme la mode. C'est des cycles. Alors que ca fait plus de 15 piges que j'ecoute Tupac, soudain il redevient a la mode. Tupac par ci Tupac par la. Dans la rue je croise des gamins nes en 1996 qui portent des tee shirt a son effigie. Tupac est swag -sic-.

J'ai de la chance, j'ai des gouts un peu intemporel. J'adore Britney Spears.  Quand je le dis mes potes dans la musique me disent "Au premier degre?" alors je reponds que oui puis ils me disent "Non mais attends J'ADORE Britney. C'est tout le symbole de la pop cultiure des annees 90, des buffalos portees avec des bas de survet et du gloss a paillettes. Britney c'est juste genial."

Ce qui est bien avec eux c'est qu'ils trouvent que tout est absolument genial quand ce n'est pas la pire merde de la terre. Et c'est pour ca que je les aime mes potes qui bossent dans la musique.

Parce qu'ils sont encore plus hysteros que moi.

 

Posté par silly_bitch à 12:55 - Commentaires [2] - Permalien [#]

25 mars 2014

Inside world

normal_04J'ecoute George Michael et  je me sens comme une fan de One Direction.

Vous savez pas comme j'etais amoureuse de George Michael en 1996. C'est simple, apres Roch Voisine, c'est  un des hommes que j'ai le plus aime de ma vie. Quand j'ai compris son homosexualite, j'etais triste parce que ca voulait dire que je ne pourrais jamais me marier avec ui.

A l'epoque on parlait pas trop d'homosexualite. J'avais compris, assimile mais dans le fond je n'y avais jamais ete confrontee.

La premiere fois que j'ai vu un homosexuel en chair et en os c'etait un ami de mes parents chez qui on allait diner. J'avais  10 ans. A 10 ans on ne sait pas ce que c'est la sexualite, Je crois meme qu'a l'epoque j'ignorais tout de comment faire les bebes. Heureusement j'ai pris des cours de rattrapage.

Je l'avais observe tout le diner. Il m'avait meme demande  de l'aider a cuisiner. Je le regardais du coin de l'oeil comme s'il allait faire un truc special. Sortir un lapin de son chapeau ou faire apparaitre un poney dans le salon.

Il ne s'etait rien passe. Rien de chez rien.

Et puis j'ai grandi. Et en grandissant je ne me suis pas rendue compte que je ne m'entourais que des memes copains. Des fans de Britney, de Buffy, des garcons qui passent leurs week ends avec moi a regarder Hartley coeur a vif ou Romeo + Juliet. Des garcons qui ne sortent pas beaucoup avec des filles et me dessinent des petits coeurs dans mon agenda.

Et puis on a tous eu 18 ans, on a commence a frequenter les boites, a sortir, a boire, voir d'autres gens. Et c'est la qu'ils ont commence a me dire "Tu sais cALi j'ai un mec". Et quand tout le monde autour de moi me repetait " Mais X il est pd tu le vois pas?" J'etais toujours la premiere surprise.

Il y a eu Romain puis Xavier, Jerome, Manu, Olivier, Ludovic.

Que voulais tu que ca me fasse a moi? Tant que j'avais toujours quelqu'un pour danser sur des chansons ringardes des annees 80, puter sur mes copines de lycee et secher mes larmes quand je me faisais larguer par l'amour de ma vie tous les 2 mois, je m'en foutais. Apres tout en quoi ce me regarde ce que mes copains font (ou ne font pas) avec leur cul?

Rien. Ca ne me fait rien. Rien de chez rien.

 

Posté par silly_bitch à 15:55 - Commentaires [2] - Permalien [#]

16 mars 2014

Sunny Day

normal_654britneyspears-dot-bz_modeling1999promo-car-003C'etait une belle journee.

Il faisait beau. Le printemps arrive sur la pointe des pieds.

C'etait une belle journee.

Je l'aurais bien passee avec toi.

On aurait marche dans Londres et tu aurais pu "faire du fuel" sur ton bracelet Nike. Je t'aurais pris la main. J'aime bien prendre ta main. J'aurais mis mes grosses lunettes de soleil et j'aurais mis ma main dans tes cheveux.

C'etait une belle journee. Une journee pour etre amoureux, le soleil qui tape sur tes bras nus, oui je sais, tu veux pas prendre le soleil, mais si regarde comme c'est agreable, t'es beau quand t'es bronze.

T'aurais mis tes nouvelles lunettes de soleil et moi les miennes. Et on aurait marche comme si de rien n'etait tout l'aprem.
Comme si la Manche ne nous separait pas. Comme si pour toi et moi on avait le meme soleil, le meme air, la meme ville. Comme si la maintenant je pouvais sentir ta main dans la mienne.

C'etait une belle journee pour penser a toi.

Posté par silly_bitch à 21:22 - Commentaires [0] - Permalien [#]



10 mars 2014

You should stay right now

03A la gare de Londres, il y a une grande statue d'un couple qui s'embrasse.

Ca m'a rappele le SD qui m'a envoye un baiser de loin a gare du Nord. J'avais envie de lui dire qu'il fallait qu'il soit la avec moi. Comme les statues.

Dans le train il y avait une fille et un garcon assis cote a cote. La fille minaudait, le garcon faisait le malin. Ils avaient le meme age. La fille, maigre avec un grand carton a dessin gloussait tres fort en secouant la tete "Ahahahah".
Le garcon devait certainement croire qu'il etait super drole. Je ne l'ai pas trouve drole. Mais lui aussi il gloussait un peu. Je le voyais tres peu mais il agitait pas mal ses mains en parlant et j'ai pu voir qu'il avait une grosse bague en argent.
Un instant j'ai voulu me concentrer sur mon livre. Et puis apres je me suis dit que j'avais bien envie de les ecouter. De faire partie de cette histoire d'amour naissante.

Les deux etaient etudiants. Ils devaient avoir 22 - 23 ans max. Ce genre d'etudiants qui part faire une ecole privee a Londres. Le garcon, en parlant faisait beaucoup de phrases en franglais. "Tu vois j'ai pas appris ces mots la en france du coup je les connais pas. C'est chiant. En plus j'ai passe la journee d'hier a parler Italien alors je m'en sors pas" . Je pense qu'il a fait mouche en disant ca parce que la fille a dit dans un gloussement "Oh mais tu parles italien?"  Il lui a dit "Oui oui je parle italien".

La fille racontait qu'elle avait un ami super marrant qui aimait bien se faire passer pour un autre. Le garcon a pris une voix grave et lui a dit " Moi je n'aime pas ce genre de personnage. Non c'est vrai, c'est pas drole de faire des blagues a des inconnus. Tu sais moi je dis "la liberte des uns s'arrete la ou commence celle des autres."" Moi, sur le coup, en entendant ca, j'ai ete consternee. Mais pas la fille. Elle a aquiesce. En une seconde son pote trop drole est devenu son pote trop relou "Non mais de toute facon ce mec est completement instable".

Ils parlaient de leurs soirees, de leurs etudes. Alors je crois qu'elle etudiait la mode mais lui, impossible de comprendre.
Pendant un instant j'ai du faire autre chose parce que j'ai perdu le fil de leur conversation. Quand j'ai repris il lui disait qu'il faisait du theatre et qu'il avait appris la Commedia Dell'Arte.

La fille lui a repondu "Oh c'est vrai? Mon prenom c'est le personnage principal de la Commedia dell arte". Je n'ai pas vu la tete du garcon mais j'ai senti son sang se glacer. Elle a du lui donner plein d'indices et elle a capitule en disant " Ca commence par un C". Pendant 50 minutes ( j'ai chronometre) le garcon butait sur Celimene. Qui n'a, bien sur, aucun rapport. En tres peu de temps j'ai senti le malaise envahir le wagon. Quand il a dit " Caroline" au bout de 45 minutes j'ai voulu me lever, lui en coller une et lui dire " COLOMBINE FILS DE PUTE COLOMBINE. JE L'AI APPRIS EN 4EME , LA PREMIERE ANNEE OU J'AI FAIT DE L'ITALIEN SALE CON" Mais j'ai garde mon calme.
Puis le train est entre en gare. Ils ont panique pendant un court moment " Tu as un stylo que je te laisse mes coordonnees? Non? Ah moi non plus" Ils avaient l'air tristes de se quitter comme ca mais ils ont fini par trouver un stylo et s'echanger leurs contacts.

Au fond de moi, j'etais un peu contente d'avoir pu assister a ca.

 

Posté par silly_bitch à 18:02 - Commentaires [0] - Permalien [#]

19 février 2014

No one knows me better than you do.

Le SD s'est fait volé son sac à dos à Noel

Il avait dedans son portefeuille, une nintendo DS, un bonnet et un chargeur d'iphone.

Du coup pour son anniversaire j'ai voulu tout lui racheter avec la participation de ses potes, ses parents, mes potes,moi même et Donald Trump mais ce dernier était un peu à sec.

J'ai fait les boutiques pendant 1 mois à la recherche de trucs cools. J'ai organisé dans son dos un anniversaire surprise avec tous ses copains.

Je crois qu'on peut dire que je suis une super copine. Si ce n'est la meilleure. De loin.

"Mais il est bizarre le bonnet non? "

"Mais en fait tu m'as pris un portefeuille de fille? Pourtant j'en avais repréré un chez Dior, je te l'avais dit"

"Pourquoi tu m'as repris une nintendo? Je commençais à me faire à l'idée de plus en avoir et c'était cool"

Heureusement que j'ai gardé le ticket de caisse de mon mec. Je vais pouvoir retourner au magasine et l'échanger contre James Franco.

Posté par silly_bitch à 12:59 - Commentaires [0] - Permalien [#]

07 février 2014

Mamie Paulette

normal_outakeDidier a toujours ete de loooooooin l'enfant prefere de Mamie Paulette.

Le plus jeune, le plus beau mais aussi le plus con d'une fraterie de 4 garcons et une fille.  Le seul a finir en prison.

Mais Didier s'est non seulement retrouve en prison mais en plus de ca, sa femme etait enceinte. On fait quoi dans ces cas la hein? Bah on refile le bebe a Mamie Paulette.

C'est comme ca que j'ai rencontre Mamie Paulette. Elle m'a prise chez elle quand mon pere etait en prison et que ma mere avait disparu dans la nature. Mamie Paulette m'aimait beaucoup. Beaucoup beaucoup. Mais Mamie Paulette aimait beaucoup beaucoup tous ses petits enfants. Les filles, les garcons, les relous, les gentils. Elle nous aimait tous.

Dans le salon de Mamie Paulette il y a un immense buffet en bois. Et dans le dernier tiroir il y a une reserve de chocolat Milka aux noisettes qu'elle gardait pour moi. Le matin, elle nous faisait notre chocolat Poulain a la casserole et elle rigolait quand je retirais la peau du lait d'un air ecoeuree.
Souvent elle nous emmenait  chez La Foir'Fouille au centre ville et elle nous achetait tout ce qu'on voulait. Moi je voulais tout le temps avoir des carnets, du papier a lettre, ma soeur demandait des poupees. Et Mamie Paulette disait toujours "Vous dites rien a votre mere hein".
Elle achetait souvent des jeux a gratter, comme ca, pour rire. Et elle nous disait " si je gagne le gros lot, je partage la moitie avec vous deux". Elle n'a jamais gagne le gros lot mais une fois elle m'a donne 50 francs d'un ticket gagnant.

Mamie Paulette etait tres feminine. Toujours les ongles longs et bien limes. Elle a travaille toute sa vie dans une usine, c'est la qu'elle a rencontre Papi Maurice. Papi Maurice, enfant de la DDASS avait ete envoye a Nuremberg pendant la guerre. A son retour il est tombe amoureux de Mamie Paulette et il l'a aimee pendant 60 ans. Jusqu'a sa mort.
C'etait facile d'aimer Mamie Paulette. Son energie, sa presence, sa force, ses permanentes et ses robes qu'elle faisait elle meme. Mamie Paulette etait gironde. Des seins enormes, un derriere gigantesque sur un corps qui n'excedait pas 1m50. A cause de ma petite taille, mes parents m'appellent souvent " Mamie Paulette". Elle nous tirait par les joues pour nous embrasser fort, des bisous qui font du bruit, des bisous qui montrent a quel oint ont est aime.

On avait pas de vraies Barbie chez Mamie Paulette, on avait mieux que ca. Des poupees dans des robes de flamenco en laine, rangees dans des boites en plastique dans un meuble du salon. Avec ma soeur on les faisait danser les soirs ou on regardait pas Fort Boyard a la tele.

Mamie Paulette avait un chien. Un Jack Russell debile qui s'appelait Judith. Elle pissait partout, mordait dans les meubles, rendait fou Papi Maurice mais personne n'avait le droit d'y toucher.

Et puis un jour on a demenage. Loin de chez Papi Maurice et Mamie Paulette. Maman avait pleure. Mais Maman pleurait a chaque fois qu'ele disait au revoir a ses parents alors je m'etais pas rendue compte qu'on partait si loin. Le temps, la distance et la vie ont fait que je n'ai plus revu mes grands parents.

Et puis un jour Papi Maurice est mort. Je ne sais pas pourauoi mais j'en ai voulu a Mamie Paulette. Je lui ai en ai voulu si fort. Je ne l'ai jamais rappelee. Elle qui m'a recueillie quand je suis nee. Desormais elle a la maladie d'Alzheimer. Elle ne reconnait plus personne, ne se souvient plus de ses petits enfants.  La vie t'offre toujours 1000 occasions de ratrapper tes erreurs mais si tu les saisis jamais un jour il est trop tard. Et je sais qu'aujourd'hui il est trop tard pour lui demander des excuses et lui dire que je l'aime.

Posté par silly_bitch à 17:30 - Commentaires [4] - Permalien [#]

05 février 2014

Mamie Madeleine

normal_XRAY_HQIl fut un temps ou je n'appelais pas encore Mamie Madeleine " la grand mere de ma soeur".

Mais chacun ses histoires de famille.

Souvent on passait nos vacances d'ete chez Mamie Madeileine et Papi Rene. Ils ont une grande maison dans une toute petite rue d'une toute petite ville. Une ville si petite qu'il n'y a pas de boulanger. Mais un camion boulanger qui passe tous les matins.

A chaque fois qu'on l'entendait, ma soeur et moi on se ruait dessus pour pouvoir acheter des bonbons avec la monnaie du pain. Mamie nous avait achete des ballons. J'avais eu le ballon Chevaliers du Zodiaque et ma soeur celui de Barbie. J'avais ete un peu vexee parce que les Barbie c'etait un peu toute ma vie.
On passait nos apres midis dans l'immense a jouer avec Oscar. On l'abillait, on le coiffait, on le pouponnait. Oscar c'etait le teckel de Mamie Madeleine. Il ressemblait a une longue saucisse silencieuse.
Souvent on aidait Mamie a cuisiner. On allait chercher les legumes dans le potager, on vidait les poissons, on deplumait les poulets. Dans l'immense sous sol de chez Mamie il y a avait une immense reserve de noix et noisettes. Parfois on allait en piquer pour les manger dans le jardin. D'aussi loin que je me souvienne, je ne crois pas qu'il y avait de tele. Mais une radio dans la cuisine. On ecoutait la radio en mangeant de la soupe. De la soupe a tous les repas. Personne n'a jamais reussi a faire meilleure soupe que celle de Mamie Madeleine.
J'ai beau puiser tres loin dans mes souvenirs, mais je n'ai aucun souvenir d'aucune marque d'affection de la part de Mamie Madeleine et Papi Rene. Je ne me souviens pas avoir ete cajolee, embrasee ou meme bordee. Rien. Je me souviens qu'une fois, a table, Mamie a parle de de "ses deux petites filles qui sont tout pour elle : Celine et Aurelie". Ma soeur et ma cousine. Je me souviens de ces quelques fois ou j'etais presentee comme "la petite adoptee". Je dormais dans le meme lit que ma soeur mais nous n'avions pas le meme traitement de faveur.

Et j'ai beau puiser tres loin dans mes souvenirs mais je n'ai aucun souvenir d'avoir un jour aime Mamie Madeleine. Et quand bien meme elle alimente de tres beaux souvenirs d'enfance, je ne me souviens meme pas lui avoir  dit que je l'aimais un jour.

Aujourd'hui Mamie Madeleine est vieille et mon pere voudrait que je l'appelle, que je prenne des nouvelles, que je fasse comme si de rien n'etait mais je n'y arrive pas.

Posté par silly_bitch à 15:47 - Commentaires [3] - Permalien [#]

11 janvier 2014

Shitlist / Hitlist / Wishlist

normal_3La subversion des mecs en ecole de commerce qui osent mettre un bonnet.
Les factures EDF de 10 000 dollars
Acheter une veste en soie et l'oublier chez la manucure
13 ans et celibataire
Dire a un mec que tu es partie a Paris et le croiser dans la rue
Stalker Ines sur Facebook des que j'ai un peu bu
Le lait qui deborde
Le temps qui deborde
Les gens qui connaissent pas Paul Eluard
L'experimental cocktail Club
Courir sous la pluie pour rejoindre un rdv etre perdue et ne plus avoir de batterie
L'iphone qui s'eteint a 30% de batterie
Les terrasses non fumeur
Les pubs youtube que tu ne peux pas ignorer.Faire des reves avec Harry Styles et Justin Bieber
Les mecs qui sont trop occupes a penser a eux meme pour penser a toi.


Les cocktails a base de MartiniLe bars d'hotel cools
Personnaliser des M&MS dans leur boutique de Leicester Square
Brick Lane
Se perdre dans un quartier et tomber sur des boutiques cools
Rentrer a Paris
Les films des annees 80 et 90
Les comptes instagram de petits chiens.
Fermer le bureau plus tot
Repeindre sa chambre en rose
L'album de Justin Bieber
Les jelly beans
Les videos de Britney qui danse comme avant
Les soldes de Londres
Pet rescue saga
Le vernis blanc.
Mes copines

 

Developper au max mon boulot
Etre aimee a la folie
Ne plus etre seule au boulot et dans la vie.
Voir Britney a Las Vegas
Partir en vacances loin

 

Posté par silly_bitch à 10:05 - Commentaires [10] - Permalien [#]



Fin »